Vous êtes ici : Accueil > L’œuvre > Bibliographie

Bibliographie

Mis en ligne le 01/11/2006

Ouvrages de Roger Vailland

(par ordre chronologique)

NB – Cette bibliographie succincte n’indique que les premières éditions des ouvrages. Pour une bibliographie complète, ainsi que pour les travaux journalistiques de Vailland, se reporter aux Cahiers Vailland n°8, décembre 1997.

325 000 FrancsSuède 1940 – (sous pseudonyme : Etienne Merpin), Paris, Sagittaire, 1940.

Drôle de jeu (roman), Paris, Corrêa, 1945.

La dernière bataille de l’armée de Lattre, Paris, Editions du Chêne, 1945.

La bataille d’Alsace (novembre-décembre 1944), Paris, Jacques Haumont, 1945.

Léopold III devant la conscience belge, Paris, Editions du Chêne, 1945.

Quelques réflexions sur la singularité d’être français, Paris, Jacques Haumont, 1946.

Esquisse pour un portrait du vrai libertin, suivi de Les Entretiens de Madame Merveille avec Octave, Lucrèce et Zéphyr, Paris, Jacques Haumont, 1946.

Héloïse et Abélard, pièce en trois actes, Paris, Corrêa, 1947.

Un homme du peuple sous la Révolution – (co-auteur : Raymond Manevy), Paris, Corrêa, 1947.

Appel à Jenny Merveille, pièce radiophonique – France–Illustration littéraire et théâtrale n°23, 15 novembre 1948.

Les Mauvais Coups (roman), Paris, Sagittaire, 1948.

Le Surréalisme contre la révolution, Paris, Éditions Sociales, coll. Problèmes, 1948.

Bon pied bon œil (roman), Paris, Corrêa, 1950.

Un jeune homme seul (roman), Paris, Corrêa, 1951.

Le Colonel Foster plaidera coupable, pièce en cinq actes, Paris, Les Editeurs Français Réunis, 1951.

Boroboudour, voyage à Bali, Java et autres îles, Paris, Corrêa, 1951.

Choses vues en Egypte, Paris, Éditions Défense de la Paix, 1952.

Expérience du drame, Paris, Corrêa, 1953.

Laclos par lui–même, Paris, Editions du Seuil, coll. Ecrivains de toujours, 1953.

Beau Masque (roman), Paris, Gallimard, 1954.

La loiBatailles pour l’Humanité, texte dramatique – écrit pour la célébration du cinquantenaire de l’Humanité, 1954.

325 000 francs (roman), Paris, Corrêa, 1955.

Éloge du cardinal de Bernis, Paris, Fasquelle, coll. Libelles, 1956.

La Loi (roman), Paris, Gallimard, 1957.

Monsieur Jean, pièce en trois actes, Paris, Gallimard, 1959.

La Fête (roman), Paris, Gallimard, 1960.

Pages immortelles de Suétone : Les Douze Césars, Paris, Corrêa/Buchet-Chastel, 1962.

Le Regard froid, Paris, Grasset, 1963.

La Truite (roman), Paris, Gallimard, 1964.

La Réunion, Lausanne, éditions Rencontre, 1964.

Publications posthumes

Écrits intimes, Paris, Gallimard, 1968.

Lettres à sa famille, Paris, Gallimard, 1972.

Le Saint–Empire, Paris, éditions de La Différence, 1978.

Chronique des années folles à la Libération, 1928/1945 (recueil d’articles de Roger Vailland), édition dirigée par René Ballet, Paris, Éditions Sociales, 1984.

Éloge du cardinal de BernisChronique d’Hiroshima à Goldfinger, 1945/1965 (recueil d’articles de Roger Vailland), édition dirigée par René Ballet, Paris, Éditions Sociales, 1984.

La Visirova ou des Folies-Bergère jusqu’au trône, préface de René Ballet, Paris, Messidor, 1986.

L’épopée du Martin-Siemens, préface de René Ballet, Montreuil, CCAS, 1991.

Cortès, le conquérant de l’Eldorado, préface et annotations de Jean Sénégas, Paris, Messidor, 1992.

Marat–Marat : discours sur la méthode de la souveraineté, édité et présenté par René Ballet et Christian Petr, Paris, Le Temps des Cerises, 1995.

N’aimer que ce qui n’a pas de prix (1925–1965), édité et présenté par René Ballet et Christian Petr, Monaco, Éditions du Rocher, 1995.

Les Hommes nus, préface de Christian Petr, Monaco, Éditions du Rocher, 1996.

Le Conservateur des Hypothèques, édité par René Ballet et Christian Petr, Paris, Le Temps des Cerises, 1998.

Comment travaille Pierre Soulages, édité par René Ballet et Christian Petr, Paris, Le Temps des Cerises, 1998.

Le Soleil Fou, édité par René Ballet et Christian Petr, Paris, Le Temps des Cerises, 1998.

Éloge de la politique, édité par René Ballet et Christian Petr, Paris, Le Temps des Cerises, 1998.

Le cinéma et l’envers du cinéma dans les années 30, édité par René Ballet et Christian Petr, Paris, Le Temps des Cerises, 1999.

De l’amateur, édité par René Ballet et Christian Petr, Paris, Le Temps des Cerises, 2001.

Préfaces, traductions, contributions à des ouvrages collectifs

Ulysse dans la cité, de Ilaric Voronca, traduit du roumain par Roger Vailland, préface de Georges Robemont–Dessaignes, Paris, Sagittaire, 1933.

Les Liaisons dangereuses, de Choderlos de Laclos, préface de Roger Vailland, Paris, Club du Livre du Mois, 1955.

Mémoires, de Casanova, préface de Roger Vailland, Paris, Club du Livre du Mois, 1957.

Mazarin, ouvrage composé sous la direction de Georges Mongredien, texte de Roger Vailland : L’émigré, p. 226–255, Paris, Librairie Hachette et SEPE, 1959.

Tableaux des mœurs du temps dans les différents âges de la vie, attribué à Crébillon préface de Roger Vailland, Paris, Cercle du Livre précieux, 1959.

Les Pléïades, de Gobineau, préface de Roger Vailland, Paris, Le Livre de Poche, 1960

Avant les 24 Heures du Mans, p. 19–54, Paris, Fayard, 1962.

Histoire du chevalier des Grieux et de Manon Lescaut, de l’Abbé Prévost, postface de Roger Vailland, Paris, L. Mazenod, 1966.

Fulgur, grand roman d’aventures, de police et dépopée, sous la signature collective de Jean Servière (Robert Brasillach, Antonin Fabre, Pierre Frémy, Paul Gadenne, José Lupin, Jean Martin, Thierry Maulnier, Fred Sémach, Roger Vailland), préface et répertoire des personnages par Francis Lacassin, Paris, Julliard, 1992.

© 2006–2007 Les Amis de Roger Vailland – Élizabeth Legros et Alain (Georges) Leduc, co-responsables de la rédaction.
Conception : www.linuance.com