Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Parutions > Nouvelles parutions, printemps 2012

Nouvelles parutions, printemps 2012

Mis en ligne le 07/05/2012

Bonne nouvelle, deux courts textes de Roger Vailland sont à nouveau disponibles : ils viennent de reparaître en avril 2012, publiés par les éditions Le Temps des Cerises dans la collection La Griotte : Éloge de la politique et Quelques réflexions sur la singularité d’être Français. Petit format, petit prix et nouvelle maquette ajoutent à leur attrait.

Roger Vailland : Éloge de la politique - Préface de Marie-Noël Rio - Essai - Société / Politique - ISBN : 9782841099184 - 50 pages - Format : 110 x 170 - 5 €

« Certains hommes ont la vocation de la politique, comme d’autres ont celle de la peinture, du théâtre ou de l’invention mathématique. Ce sont des hommes à passion unique. Le politique, lui, sa passion, c’est de faire l’histoire de son temps ; quand il réussit, il fonde des états ou fait des révolutions. Les vraies vocations et les passions absolues sont rares et qu’elles réussissent l’est encore davantage. »

C’est ainsi que Roger Vailland débute ce court texte, paru dans Le Nouvel Observateur du 26 novembre 1964, quelques mois seulement avant la mort de l’écrivain, et dans lequel certains ont vu son testament politique. Il y revient sur la profonde dépolitisation qui touche le peuple français : pour lui, elle ne va pour autant pas de pair avec la perte d’une ancienne tradition révolutionnaire, qui explique certains sursauts, des moments de communion du peuple face à certaines injustices. Un texte terriblement moderne, d’une brûlante actualité.

« Se conduire en politique, c’est agir au lieu d’être agi, c’est faire la politique au lieu d’être fait, refait par elle. C’est mener un combat, une série de combats, faire une guerre, sa propre guerre avec des buts de la guerre, des perspectives proches et lointaines, une stratégie, une tactique. »

* * *

Lire l’article de Romain Nguyen Van dans le Monde Diplomatique, octobre 2012

* * *

Roger Vailland : Quelques réflexions sur la singularité d’être Français - Préface de Francis Combes. Essai - Société / Politique - ISBN : 9782841099191 - 70 pages - Format : 110 x 170 5 €

Au travers de ce petit essai publié dans la foulée de la Libération, Roger Vailland tente de saisir la singularité de l’esprit français. Le lecteur trouvera dans ces notes quelques traits d’époque que les circonstances de la guerre et de la Résistance expliquent suffisamment, et parfois des partis-pris qui pourront paraître cavaliers. Mais c’est la loi du genre. Surtout, il devrait être frappé et séduit par la vivacité d’un style et l’intelligence d’une pensée qui ne ronronnent pas et ne s’accommodent guère des idées convenues.

On retrouve également dans Quelques réflexions… quelques-unes des préoccupations récurrentes de Vailland, telles que la définition de ce qu’est ou doit être un homme de qualité, et des traces de ses lectures favorites : Laclos, Retz, Casanova, Stendhal. paru chez Jacques Haumont en 1946, ce texte fut repris ensuite en tête du recueil intitulé Le Regard froid.

Dans la même rubrique :

© 2006–2007 Les Amis de Roger Vailland – Élizabeth Legros et Alain (Georges) Leduc, co-responsables de la rédaction.
Conception : www.linuance.com