Vous êtes ici : Accueil > L’homme > Fiches thématiques > Roger Vailland et l’art > Pierre Soulages

Pierre Soulages

Mis en ligne le 25/10/2006

Peintre français né à Rodez en 1919. Il peint dans un style abstrait des signes puissants, le plus souvent en noir ou au brou de noix, avec de rares accents colorés.

Au début des années quatre-vingt, ses peintures deviennent entièrement noires, et jouent des reflets de la lumière sur la matière pour révéler leurs motifs.

Pierre Soulages

Roger Vailland rencontre Soulages dans l’immédiate après-guerre, alors que l’Aveyronnais a installé son atelier dès 1946 à Courbevoie, en région parisienne. Il effectue en 1949 des décors de théâtre pour l’ Héloïse et Abélard de Vailland, au Théâtre des Mathurins. "C’est alors un tout jeune Soulages, de trente ans, qui n’a quasiment jamais exposé et qui dénote, par ses toiles aux tonalités sombres, faites au brou de noix, au goudron, face à une peinture hégémoniquement très colorée, qu’elle soit figurative ou abstraite", écrit Alain Georges Leduc.

Sur Soulages, Roger Vailland publiera deux textes, en 1961 et 1962, parmi les tout derniers de sa vie : Comment travaille Pierre Soulages et Le procès de Pierre Soulages.

© 2006–2007 Les Amis de Roger Vailland – Élizabeth Legros et Alain (Georges) Leduc, co-responsables de la rédaction.
Conception : www.linuance.com