Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Autour de Vailland > Vailland, le hussard rouge

Vailland, le hussard rouge

Mis en ligne le 22/02/2013

Le magazine en ligne De nécessité vertu a publié en date du 19 février 2013, à l’occasion de la parution de son dernier livre, Au fil de Creil, un recueil de douze nouvelles (aux éditions du Castor Astral) une interview de Philippe Lacoche où l’écrivain s’explique notamment sur ses goûts en littérature. Où Roger Vailland occupe une place de choix. Extraits :

De nécessité vertu : Vous avez écrit dans l’une de vos chroniques que votre tort était de vous croire constamment chez Laclos, Stendhal, Vailland ou Nimier, ce qui vous faisait tenir debout. Est-ce difficile au quotidien ?

Philippe Lacoche : A vrai dire, ce sont tous des écrivains qui m’ont profondément marqué. Certains par leur style, leur écriture, leurs romans, comme Vailland. D’autres m’ont sans doute davantage influencé par leur style de vie, leur élégance, une élégance vers laquelle j’aimerais tendre, pour Laclos par exemple. Et puis il y a les Hussards que j’adore, non pas politiquement, pas toujours en tout cas, mais d’un point de vue purement littéraire, esthétique et artistique, par leur façon d’être au monde, par cette sorte de « Je » prédominant,- « Jeu » et « je »-, qu’ils mettent en avant. (…)

DNV : Roger Vailland était surnommé le « hussard marxiste » ou « hussard rouge », vous en sentez-vous proche ? PL : Je me sens proche de Roger Vailland, c’est vrai. Nous sommes d’ailleurs quelques-uns en France, qui avons en commun cette détestation de l’argent, des pouvoirs affairistes, d’une certaine manière de frilosité bourgeoise, et qui avons cette sorte de panache aristocratique, qui peut être de gauche, et qui me plaît beaucoup.

DNV : Votre livre préféré de Vailland ?

PL : Bonne question… Je dirais Les Mauvais Coups ou Drôle de jeu qui est le plus beau roman sur la Résistance. Vailland a fait plein de belles choses. Un roman un peu plus stalinien tel que 325 000 francs est lui aussi magnifique.

Dans la même rubrique :

© 2006–2007 Les Amis de Roger Vailland – Élizabeth Legros et Alain (Georges) Leduc, co-responsables de la rédaction.
Conception : www.linuance.com