Vous êtes ici : Accueil > L’œuvre > Aspects de l’œuvre > Vailland, un écrivain moins « daté » que d’autres

Vailland, un écrivain moins « daté » que d’autres

Mis en ligne le 24/01/2019

Il existe divers repères permettant d’évaluer la notoriété posthume d’une auteure, d’un écrivain. Bien sûr, celui des tirages ou plutôt retirages et rééditions. La mention développée ou non dans les manuels scolaires en est un autre. Pour peu fiable et controversé qu’il soit, l’index BigBobCit (que je viens à l’instant d’inventer : nb. de citations de l’auteur Y par rapport au nb. de cit. de l’écrivain le plus cité dans Le Grand Robert, dernière éd.), donne une indication (un indice est fait pour cela). Plus sérieusement (hum...), un autre index, ou ratio, The Red Underscore Index (idem de mon cru, mais antérieur ; où « red » est la couleur assignée au soulignement d’un mot par le correcteur orthographique de traitement automatique du langage naturel associé à un texteur) permet de détecter, dans un texte d’une écrivain, d’un auteur (ici, Roger Vailland), les vocables en voie d’obsolescence, voire ayant dépassé leur date de péremption, et donc candidats à l’antéposition du marqueur vx. (vieux), voire à dépasser leur date de péremption – de présence – dans les dictionnaires. L’académicienne Dominique Bona, dans un billet intitulé « La petite fille et le sabot » (site de l’Académie française), s’interrogeait sur la compréhension du mot « sabot » – dans les textes de la comtesse de Ségur – par les têtes blondes des écoles primaires. « Les mots (...) forment désormais, dans certains textes, un obstacle infranchissable. », constate-t-elle. Quels seraient donc ces vocables et locutions dans le corpus des 79 citations de Roger Vailland consignées dans Le Grand Robert ? Réponse dans la chronique « Des mots de Roger Vailland... » que vous retrouvez, en pdf, ci-dessous.

Jef Tombeur

PDF - 85.8 ko
Vailland_citations
© 2006–2007 Les Amis de Roger Vailland – Élizabeth Legros et Alain (Georges) Leduc, co-responsables de la rédaction.
Conception : www.linuance.com